31 mai 2011

Prendre la bonne décision pour les mauvaises raisons



Au vu du titre, on pouvait s'attendre à un pavé philosophique mais en fait j'ai changé d'humeur depuis donc ça va être court.

Le FPT a été une presque réussite avec un 29ème place qui rapporte presque rien. Le parcours a été sans embuche jusqu'au day 4, du moins dans le jeu, fini CL des 4 days 1 réunis, day 2 tranquille, trop peut être. Comme la journée se finissait plus tôt que prévu j'ai décidé de rejoindre les bustos/ non participants/ anti-tournois en soirée. Bien m'en a pris puisque je me suis retrouvé à 5h en cellule de dégrisement avec une suspension de permis. A 14h, heure de reprise du tournoi, j'attendais un coup de fil qui me permettrait enfin de sortir. Au final j'ai été laché à 14h40 et ai pu rejoindre le tournoi en ayant perdu qu'une poignée de blinds. Étonnamment, malgré le peu de sommeil, j'ai joué un poker assez solide...


Au final tout se sera joué au day4 où la structure nous a rattrapé. A 30 blinds, suffit de 2 cbet et un 2 barrel qui passent pas, une augmentation de blinds, et on se retrouve a devoir push ses 10bb avec au cut off.

Il y a aussi eu le "high roller" à 2500 que j'ai longtemps hésité a faire, au final je l'ai late reg pour me retrouver sur un field ultra soft et une structure très deep (40k jetons au départ). Malheureusement je n'ai pas pu en profiter et après une jolie remontée de 6 à 72k, j'ai bust a quelques mains de la fin du day 1.

Niveau cash game, c'est des swings assez fou, toujours way en dessous de l'ev, globalement content de mon jeu excepté un tilt lors du streak de -15k.

++


Aucun commentaire:

Publier un commentaire

Related Posts with Thumbnails